Fermer

Positive AI au Club Juridique d’Acsel 2023 - [Le Replay]

Intervenants ACSEL
Introduction
Le 4 octobre 2023, Positive AI participait à la table ronde 100% digitale intitulée  "AI ACT : mais comment réguler autant d’intelligence ?" organisée par le Club Juridique de l’association de l’économie numérique Acsel. Philippe Streiff, délégué général de Positive AI et Directeur Marketing Produit Smart Access chez Orange est notamment intervenu sur la nécessité d’agir et d’anticiper la réglementation européenne sur l’IA, qui sera appliquée à  horizon 2025. 
Body

AI ACT : les entreprises ont besoin d’accompagnement pour réguler leurs intelligences artificielles 

Alors que l’Union européenne travaille actuellement à l’encadrement de l’intelligence artificielle (AI ACT), de nombreuses entreprises s’interrogent sur sa mise en application “sur le terrain”. Pour rappel, cette législation implique aux acteurs institutionnels et économiques de mettre en conformité leurs systèmes d’intelligences artificielles d’ici 2025 afin de garantir de meilleures conditions de développement et d'utilisation de cette technologie. 

Aujourd’hui, plus de 80% des entreprises pensent que l’IA Responsable doit être une priorité au sein de leur organisation, selon une récente étude du BCG (2023). Mais parmi ces 80%, seules 16% déclarent avoir mis en place un programme mature d’IA Responsable. Ces quelques chiffres montrent que, “même si les entreprises ont la volonté de mettre en place une IA plus éthique, il leur faut aujourd’hui un accompagnement”, souligne Philippe Streiff. 

Sensibiliser tous les niveaux de l’entreprise 

D’autre part, il devient urgent d’embarquer et de sensibiliser l’ensemble des métiers de l’entreprise à des pratiques plus responsables en matière d’IA pour se former collectivement à ces enjeux. Cette question ne doit donc plus concerner uniquement les data scientists, mais bien toutes les strates de l’organisation tels que les services juridiques et compliance, qui seront clés dans la conduite du changement. 

Enfin, au-delà de la mise en conformité, l’intégration d’une politique responsable en matière d’IA peut avoir des bénéfices sur l’image et la marque employeur de l’organisation : “le lancement d’un programme d’IA Responsable envoie un signal positif aux collaborateurs qui partagent ces valeurs et sont en quête de sens dans leur métier”, soulève ainsi Philippe Streiff.

Isabelle Galy, Directrice Maison de l’Intelligence Artificielle, Elvire François, Government Affairs Manager chez Microsoft, Adrien Raynal et Jean-Etienne Molle, co-fondateurs d’Emersio, ont également été invités à partager leurs réflexions et témoigner de leur expérience respective au sein de leur entreprise. 

Pour voir les extraits du replay de la conférence ”AI ACT : mais comment réguler autant d’intelligence ?

Prenez rendez-vous avec un de nos experts ! 

Positive AI est une communauté que toute entreprise peut rejoindre, quels que soient sa taille ou son niveau de maturité, pour échanger autour des bonnes pratiques et être accompagnée dans la mise en œuvre d’une IA Responsable. 

Vous avez une question sur l’application de l’AI ACT et comment anticiper et en tirer profit dès à présent pour votre entreprise et vos collaborateurs ? Nous vous invitons à remplir le formulaire de contact pour prendre rendez-vous avec l’un de nos experts Positive AI !

Generic Content Layouts